webleads-tracker

Eco-conception de nouveaux produits : les enjeux – Partie 1

  • 0
  • 17 juin 2020
Eco-conception de produit

Il est de notoriété publique que les ressources de la Terre sont limitées. L’augmentation de la population et l’intensification de la consommation impliquent de nombreux défis à l’humanité : coexister avec la vie sauvage, la pollution et les changements climatiques.

Qu’est-ce que le développement durable et pourquoi est-ce important ?

La « durabilité » est l’étude du fonctionnement d’un système naturel, reste diversifié et produit tout ce dont il a besoin pour maintenir son écosystème[1] . Il s’agit de savoir comment nous pouvons vivre en harmonie avec le monde naturel qui nous entoure, en y limitant les dommages et sa destruction. Cela équivaut à remplir les besoins des générations actuelles sans compromettre la capacité des générations futures à remplir les leurs[2].

Pour beaucoup, la protection de l’environnement est le premier enjeu de la survie de l’humanité.  En effet, la dégradation de l’environnement constitue une menace de long-terme pour la vie sur terre (humaine, animale ou végétale). Pour limiter la destruction de certains écosystèmes, l’humanité doit réévaluer sa relation avec son environnement naturel.

En 2019, selon le Global Footprint Network, la Journée du Dépassement Mondial ; date à laquelle la demande humaine surpasse ce que la Terre peut régénérer en un an ; est tombé le 29 juillet. C’était la date la plus tôt dans l’année depuis le commencement de cette journée dans les années 70.

Avec l’augmentation des communications sur le sujet et les incitations de plus en plus nombreuses des marchés vers l’adaptation de nos comportements de consommations, la notion de « durabilité » des produits est devenue une attente des consommateurs. Selon une étude de 2020 réalisée par Oney, 90% des consommateurs européens dissent être sensibles à la consommation durable et pensent pouvoir agir. L’étude démontre que, dans les 3 dernières années, 1 consommateur sur 2 s’est tourné vers le bio, les produits locaux, le recyclage ou l’achat de produits recyclés. De nombreuses tendances ont émergé, par exemple le réemploi et l’achat en vrac, et les entreprises doivent s’adapter pour répondre à cette attente des consommateurs et ainsi augmenter les ventes et la fidélité.

L’éco-conception : un enjeu pour les entreprises

Les gouvernements sont de plus en plus conscients du besoin de durabilité et y alignent leurs réglementations, notamment sur la gestion des déchets, l’efficience énergétique, la gestion de la pollution ainsi que sur les droits humains. Les entreprises se doivent d’y être conformes tout en prenant en compte les agences non gouvernementales qui, de façon générale, mettent en place des standards plus stricts que les lois gouvernementales. De nous jours, les entreprises ont un devoir moral et social de protection de l’environnement.

Si les entreprises pensent qu’être durable est plus un investissement social ou juste une question de réglementations, des recherches montrent que la durabilité conduit à des innovations organisationnelles et technologiques. Elle crée de la valeur sur le long terme, appuie la crédibilité, améliore les relations et met la marque en valeur.

Comme la Terre fournit les matières premières pour une large variété de produits consommateurs, le développement durable devient une question de réduction de l’impact négatif sur l’environnement de leur exploitation tout au long du cycle de vie du produit. Pour les entreprises, cela signifie mettre en place une démarche d’éco-conception. Pour cela, un choix important est celui de la sélection des fournisseurs. Pour assurer un développement durable tout au long de la chaine de création il est nécessaire de choisir des fournisseurs avec des politiques durables.

Voici quelques exemples d’entreprises ayant pris des engagements majeurs :

  • Unilever sur l’huile de palme biologique ainsi que ses déchets et son empreinte ressource.
  • Nestlé dans des domaines de cycle de vie des produits, le climat, la consommation d’eau et la gestion des déchets.
  • Pepsi et Coca-Cola sur la reconstitution des réserves d’eau.

Nous pouvons ainsi voir que les entreprises peuvent agir sur la durabilité, notamment sur :

  • La consommation d’eau : qui est surexploitée et polluée
  • La consommation d’énergie : le pétrole compte pour 40% de l’énergie que nous utilisons
  • Les particules fines : petites particules dans l’air mesurant entre 2 ou 1,5 microns
  • Eutrophication : quand un plan d’eau devient trop riche en minéraux et nutriments qui induisent une croissance excessive d’algues.
  • L’empreinte Carbone : le total des émissions causées par un individu, un événement, une organisation ou un produit, exprimé en équivalent de dioxyde de carbone.

La durabilité est basée sur trois piliers : l’environnement, la société et l’économie. Il est question de maintenir les ressources de notre planète pour les générations futures, de préserver la biodiversité, de répondre aux attentes des consommateurs et de créer de nouvelles sources de revenus. Maintenant que nous comprenons pourquoi c’est important, nous verrons dans une suite d’articles comment les logiciels utilisés dans le développement de nouveaux produits, notamment le PLM, ont un rôle essentiel dans l’éco-conception.

Ressource conception de produits

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !