webleads-tracker

3 conseils pour optimiser la gestion des allergènes

  • 0
  • 15 juillet 2019
Allergènes alimentaires PLM

Environ 4 % de la population européenne serait touchée par un problème d’allergie alimentaire.  En France, on assiste actuellement à une véritable explosion des allergies alimentaires. Ces dernières toucheraient environ 10% de la population française (les enfants étant les plus concernés). Un fléau qui a fortement progressé au cours de ces 10 dernières années.

Les industriels de l’alimentaire et des biens de grande consommation ont l’obligation d’apporter consommateur le maximum de visibilité sur les allergènes présents dans la composition de leurs produits.

Pour rappel, 90% des réactions allergiques peuvent être attribuées à 14 produits alimentaires et leurs dérivés : les œufs, le lait, les céréales contenant du gluten (blé, seigle, orge, avoine, épeautre, kamut), les crustacés, les poissons, les mollusques, le soja, l’arachide, les graines de sésame, les fruits à coque (amandes, noisettes, noix, pistaches, noix de cajou, noix de pécan…), le céleri, la moutarde, les anhydrides sulfureux et sulfites (>10mg/kg)  ou encore le lupin.

Renforcée depuis le 13 Décembre 2014 dans le cadre de la réglementation INCO 1169/2011, l’indication de la présence d’allergènes sur les emballages des denrées alimentaires pré-emballées est aujourd’hui obligatoire pour les professionnels du secteur. Il en est de même pour les denrées non-préemballées sur lesquelles l’indication de la présence d’allergènes se fait obligatoirement par écrit, à proximité du produit concerné, de façon à ce qu’il n’existe aucun doute pour le consommateur.

Si cela est une bonne nouvelle pour les consommateurs allergiques ou ayant des intolérances alimentaires, cela peut être une charge de travail supplémentaire pour les industriels, les distributeurs de l’alimentaire ou encore les restaurateurs.

 3 conseils pour gérer efficacement la réglementation sur les allergènes alimentaires

  • Collaborer efficacement avec ses fournisseurs

Avoir la possibilité de récupérer les spécifications des matières premières et des emballages directement auprès de vos fournisseurs vous permettra de fiabiliser vos données (matières premières, ingrédients, …) et d’attester leur conformité et leur véracité. Il est donc primordial d’avoir une relation transparente avec ses fournisseurs et des processus de collaboration afin de capitaliser les informations avec la bonne granularité (au niveau des données et de la composition des produits et non simplement au niveau de documents).

  • Mettre en place un processus de gestion des allergènes efficace au sein de vos services

Il est important de suivre attentivement le processus de développement et de mise sur le marché des produits afin d’être en mesure d’informer pleinement les consommateurs sur les allergènes et les traces contenues dans les produits. C’est pourquoi, les services (R&D, qualité, production…) doivent avoir la possibilité de gérer efficacement les allergènes en structurant et consolidant les informations, et en pilotant des processus tracés dans une solution informatique transversale à tout le cycle de vie des produits.

  • Fournir un étiquetage conforme

Aujourd’hui, avec la réglementation INCO, il nécessaire que les professionnels de l’alimentaire et plus particulièrement les services qualité élaborent des procédures écrites portant sur le contrôle et la gestion des allergènes. Ainsi, en bénéficiant du contrôle et de la traçabilité des allergènes, le suivi en cas d’audits ou encore d’alertes sanitaires est simplifié.

Côté consommateur, avoir des produits correctement étiquetés avec la mise en évidence des allergènes leur permet de choisir en toute connaissance de cause les denrées alimentaires qui leur conviennent et éviter, le cas échant, les aliments qui ne correspondent pas à leur régime alimentaire.

Une solution pour répondre à la réglementation sur les allergènes alimentaires

Grâce à notre solution Lascom CPG spécialement dédiée aux industries et distributeurs de l’alimentaire, vous pourrez :

  • Collaborer efficacement avec vos fournisseurs. Grâce au portail de référencement, récupérez les spécifications des matières et des emballages directement auprès de vos fournisseurs. Les temps d’approbation sont considérablement réduits. Les informations et spécifications sont mieux contrôlées, vérifiées et tracées.
  • Gérer la composition de vos produits. Grâce au module de formulation, calculez automatiquement les coûts, les valeurs nutritionnelles et les risques – y compris les allergènes- pour chaque formule. Les données d’étiquetage, calculées et éditées par la solution Lascom, sont conformes INCO en termes de contenu et répondent en plus aux contraintes de formes (notamment pour la mise en gras des allergènes) et de multi-langues.
  • Bénéficier d’une « seule version de la vérité » grâce à un référentiel unique et fiable. Toutes les données et documents (telles que les certifications, par exemple) sont stockés dans le référentiel. Ainsi, en cas de rappel de produit ou encore d’une alerte sanitaire, les recherches, audits et procédures correctives sont considérablement facilités.

Découvrez notre solution PLM 100% dédiée aux industries agroalimentaires !

 

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !