webleads-tracker

Consumer Packaged Goods

SRM : qu’est-ce que c’est ?

  • 0
  • 6 avril 2017
SRM

On évoque de plus en plus, au sein des entreprises, la notion de « SRM » qui signifie « Supplier Relationship Management », soit la gestion de la relation fournisseur en français.

Aujourd’hui, les fournisseurs ont un rôle de plus en plus indispensable dans le développement des nouveaux produits et au bon fonctionnement des entreprises.

Les nouvelles méthodes de gestion optimisée, de même que les systèmes d’information qui relient tous les acteurs de la chaîne dans le développement de nouveaux produits transforment peu à peu le fournisseur en un partenaire à part entière de l’entreprise.

C’est la raison pour laquelle il est important de bien savoir les gérer.

L’objectif du SRM est de permettre aux entreprises d’améliorer la communication avec leurs différents fournisseurs, de mettre en place et partager des méthodes, des termes métiers et des informations avec eux. Ainsi les entreprises disposeront d’une meilleure connaissance de chacun des fournisseurs afin d’optimiser le processus d’approvisionnement.

Grâce à ces bonnes pratiques, les fournisseurs seront, eux, en mesure de mieux connaitre les besoins des entreprises et pourront ainsi y répondre de manière appropriée.

Le partage avec les fournisseurs : un capital et un savoir-faire à faire fructifier

Il est fondamental que la collaboration avec les fournisseurs se déroule sans accroc pour maintenir son avance sur le marché. Cela va bien au-delà d’un simple échange de documents entre l’entreprise et ses fournisseurs. Il n’y a plus d’unique dépositaire du savoir-faire et il faut tenir compte de la connaissance des fournisseurs. La valeur ajoutée réside dans les informations supplémentaires qu’ils sont en mesure de fournir.

En misant sur une solution PLM telle que Lascom, la gestion de la relation fournisseur est facilitée et maitrisée. La solution Lascom permet aux industriels et aux distributeurs de disposer d’un espace de collaboration afin de gérer efficacement l’envoi et le traitement des appels d’offres, d’initier un échange avec plusieurs fournisseurs à partir d’un cahier des charges ou encore de mettre au point les spécifications de chaque nouveau produit ou matière première. La saisie d’information est déportée directement à la source. Les informations et spécifications sont mieux contrôlées, vérifiées et tracées. Nous détaillerons ce point dans l’un de mes prochains articles.

Le sujet vous intéresse ? je vous invite à télécharger gratuitement le livre blanc
« L’innovation: un levier de croissance au service de la distribution » – Quand la productivité ne suffit plus

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !