webleads-tracker

Consumer Packaged Goods

Dossier d’information produit: le « laissez-passer » des produits cosmétiques

  • 0
  • 15 juin 2017
DIP

Depuis l’application du nouveau règlement européen 1223/2009 sur les produits cosmétiques, les professionnels du secteur de la cosmétique sont dans l’obligation de fournir le Dossier d’Information Produit (DIP) de chaque produit cosmétique mis sur le marché et destiné à la consommation.

Le fabricant, le distributeur ou la personne responsable de la mise sur le marché est tenue de mettre à disposition des autorités compétentes (tel que l’ANSM, la Direction Générale de la Santé ou encore la DGCCRF) le DIP ainsi que le rapport d’évaluation des risques lié au produit.

Que doit contenir le DIP (Dossier d’Information Produit) ?

Le DIP inclus tous les éléments jugés primordiaux pour le consommateur et qui peuvent avoir un impact sur sa santé: à savoir, l’identité du produit, la précaution d’emploi, la liste des ingrédients… et également les effets négatifs possibles.

Il est constitué de très nombreux chapitres dont les informations sont fournies en interne ou récupérées auprès des fournisseurs et partenaires :

  • Une description du produit cosmétique permettant l’établissement d’un lien clair entre le dossier d’information et le produit cosmétique concerné,
  • Le rapport sur la sécurité du produit cosmétique comportant au minimum les éléments suivants :
    • Les informations sur le produit cosmétique (formule quantitative et qualitative, spécifications physico-chimiques, spécifications microbiologiques…)
    • L’évaluation de la sécurité du produit cosmétique (conclusion de l’évaluation, avertissements et instructions d’utilisation…)
  • Les références de la personne chargée de l’évaluation et de l’approbation de l’évaluation de la sécurité
  • Une description de la méthode de fabrication et une déclaration de conformité aux bonnes pratiques de fabrication
  • Les preuves de l’effet revendiqué par le produit cosmétique
  • Les données relatives au développement ou à l’évaluation de la sécurité

S’il s’avère qu’un produit cosmétique mis sur le marché présente un risque pour la santé humaine, le fabricant ou la personne responsable de sa mise sur le marché doit immédiatement en informer les autorités et préciser les mesures préventives et correctives à adopter.

Grâce à notre solution métier Lascom CPG, vous disposez d’un outil capable de gérer l’ensemble de vos données produits. Vous pourrez ainsi élaborer automatiquement le dossier d’information produit et gérer toutes les informations relatives à vos produits cosmétiques: spécifications physico-chimiques, microbiologiques, plans de contrôle, formulation produit, formulation sous contrainte (réglementaires et clients), gestion des non-conformités…

En savoir plus sur le Dossier d’information produit (DIP).

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !