webleads-tracker

Consumer Packaged Goods

Zoom sur la gestion des allégations nutritionnelles et de santé

  • 0
  • 4 octobre 2016
gestion des allégations nutritionnelles

Un nombre croissant d’aliments vendus au sein de l’Union Européenne font l’objet d’allégations nutritionnelles et de santé. Pour rappel, selon l’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), on entend par allégation de santé toute mention utilisée sur les étiquettes selon lesquelles la consommation d’un aliment donné ou d’un de ses ingrédients possède des propriétés nutritionnelles bénéfiques pour la santé. Il s’agit par exemple des mentions «les phytostérols contribuent à la baisse des taux de cholestérol, un facteur de risque dans le développement des maladies coronariennes» ou «le calcium peut contribuer à améliorer la densité osseuse».

Les allégations nutritionnelles, quant à elles, affirment ou suggèrent qu’un aliment possède des propriétés nutritionnelles bénéfiques spécifiques. Il s’agit par exemple des mentions «faible teneur en graisse», «source d’acides gras oméga-3» ou «riche en fibres».

Il existe une liste définie d’allégations nutritionnelles par la réglementation européenne 1924/2006.

A la différence des allégations nutritionnelles qui sont définies par une réglementation, les industriels peuvent créer n’importe quelle allégation de santé. La Commission européenne a établi une « liste positive » des nombreuses allégations de santé fonctionnelles génériques communément utilisées au sein de l’Union Européenne.

Outre les allégations reprises dans la liste positive des allégations de santé fonctionnelles génériques autorisées, les demandeurs d’autorisation peuvent soumettre une nouvelle allégation de santé en constituant des dossiers aux États membres afin de solliciter une évaluation par l’EFSA des nouvelles allégations fonctionnelles pour un produit spécifique. L’EFSA est chargée de vérifier le bien-fondé scientifique des demandes d’allégations.

Dans le cadre de la nouvelle réglementation INCO, celle-ci exige :

  • D’afficher la quantité d’un nutriment pour lequel une demande d’allégation santé a été faite,
  • De respecter les contraintes strictes sur certaines allégations nutritionnelles, comme par exemple, pour les produits contenant de l’alcool ou de la caféine,
  • D’examiner le profil nutritionnel et la preuve scientifique pour les allégations de santé,
  • De faire figurer l’allégation dans le même champ visuel que la déclaration nutritionnelle si celle-ci n’apparaît pas dans le tableau des valeurs nutritionnelles.

Grâce à la solution Lascom CPG, calculez directement à partir de l’outil de formulation les allégations nutritionnelles qui peuvent-être ou non affichées en fonction de la quantité de nutriment nécessaire. Les équipes Marketing définissent les spécificités de l’emballage et les informations conformes avant d’envoyer celui-ci en production. Cet outil permet d’alléger considérablement les tâches quotidiennes des services R & D et  qualité.

 

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !