webleads-tracker

Consumer Packaged Goods

L’industrie cosmétique : 2e secteur exportateur de France en 2014

  • 0
  • 20 mai 2015

Industrie cosmétique

« En 2014, le secteur cosmétique conforte sa position de deuxième secteur économique exportateur en France » c’est ce que nous révèle l’étude de la Fédération des entreprises de la Beauté (FEBEA).

Ainsi l’industrie cosmétique poursuit sa dynamique de croissance à l’export avec une balance commerciale en augmentation de 4% par rapport à 2013. Placée derrière le secteur de l’aéronautique et tout juste devant l’industrie agroalimentaire, l’industrie cosmétique connait la plus forte croissance pour l’année 2014. (+2.5% pour l’aéronautique et -8% pour l’industrie agroalimentaire)

Il en est de même pour son développement à l’international : ces résultats confortent la position de la France comme 1e exportateur mondial de produits cosmétiques. Cela fait maintenant quelques années que le « made in France » s’exporte bien avec, en 2013, 15,9 % de part du marché devant les Etats-Unis (10,8 %) et l’Allemagne (10,7 %).

La France représente près d’1/3 des exportations européennes. L’Union Européenne demeure la première destination
avec 48,2% des exportations. « Cette tendance traduit la richesse et la qualité de l’offre française qui répond à des marchés variés et à des habitudes de consommation très différentes. En 2014, les exportations françaises de cosmétiques progressent ainsi dans quasiment toutes les régions du monde. » comme nous le révèle l’étude.

Si l’Europe est la première terre d’accueil des exportations françaises, l’Asie arrive en seconde position avec 16,9% des exportations. C’est d’ailleurs la région où les exportations connaissent leur plus forte progression, avec + 11,7 %. Bien que la France soit concurrencée par la Japon, la Corée ou encore les Etats-Unis, elle reste le premier pays exportateur de produits cosmétiques vers cette zone.

« L’industrie cosmétique figure parmi les secteurs où la France demeure leader mondial. Cette croissance est portée par le dynamisme de tout un secteur et un tissu divers d’entreprises, TPE, PME, ETI et grands groupes. Les résultats du secteur à l’export en 2014 sont le signe que la renommée et la qualité des cosmétiques originaires de France, souvent à la pointe de l’innovation, demeurent universellement appréciées. C’est un véritable atout pour l’économie française et il doit être pleinement reconnu en tant que tel » a déclaré Patrick O’Quin, Président de la FEBEA.

Ces constats positifs confirment l’importance qu’apporte cette industrie pour l’économie française.

Pour rester compétitif, les professionnels de la cosmétique doivent, plus que jamais, être attentifs aux évolutions du marché en termes de tendances et renforcer leur capacité à innover. Ainsi maîtriser l’ensemble des étapes de la vie d’un produit est le défi que doit relever ce secteur. En cela, notre solution accompagne les innovations produits durant tout leur cycle de vie depuis la phase de conception jusqu’à la phase de commercialisation en passant par la fabrication. Durant tout le cycle d’innovation produit, le PLM va permettre de contrôler le lancement du produit, de gérer les risques, maîtriser le respect des plannings, etc.

Si le sujet vous intéresse, je vous invite à visionner la vidéo : Cosmétique : une course à l’innovation dans un secteur compétitif

 

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !