webleads-tracker

Consumer Packaged Goods

Les allégations santé autorisées : un pavé dans la mare pour les industriels de l’alimentaire

  • 0
  • 30 mai 2012

Le magazine RIA nous informait le 16 mai de la parution et mise à disposition du registre communautaire des allégations nutritionnelles et de santé.

Rappelons que sur les 2758 dossiers déposés et étudiés, seules 222 allégations positives ont été adoptées par la Commission européenne.
Les grands gagnants sont les vitamines et minéraux, sur lesquels porte la majorité des allégations adoptées.

Il s’agit alors, pour les industriels de l’agroalimentaire, de se mettre au diapason et de supprimer de leurs emballages et publicités tous les arguments santé non autorisés.

Cela signifie-t-il pour autant la mort de l’innovation et de la communication sur le thème de la santé par l’alimentation ?

Non, car les industriels disposent de plusieurs ressources :

  • Dans un premier temps, ils devront exploiter aux mieux les 222 allégations autorisées et veiller à connaître de façon exhaustive l’ensemble des allégations applicables à chacun des produits
  • Ensuite, ils peuvent également se tourner vers d’autres marchés (Amérique du Nord et Asie essentiellement), où la réglementation en termes d’étiquetage et d’allégation est souvent moins encadrée
  • Enfin, ils pourront déposer de nouvelles demandes d’allégation. De nombreux dossiers, parfois déposés « à la hâte », ont été refusés à cause d’un manque de caractérisation de l’ingrédient ou de preuves cliniques. Les industriels ont la possibilité de re-présenter de nouveaux dossiers, plus complets

 

Si le dépôt de nouveaux dossiers nécessite la mobilisation et parfois la création de services qui y sont entièrement dédiés, les deux premières pistes ne requièrent que des moyens limités, à condition de disposer d’une vision centralisée et structurée de son portefeuille produit. Il s’agit « simplement » d’être en mesure d’auditer son portefeuille produit afin d’identifier les articles répondant aux exigences des différentes allégations. Pour chaque allégation considérée, un nivellement des exigences permet de définir la liste des allégations autorisées en fonction des pays de commercialisation.

En permettant l’export des caractéristiques nutritionnelles de l’ensemble du portefeuille produit et leur exploitation soit au travers de rapports prédéfinis, soit grâce à la puissance d’Excel, Lascom Essential fournit à ses utilisateurs les clefs nécessaires pour poursuivre l’exploitation marketing et commerciale des vertus nutritionnelles des produits alimentaires.

 

3 commentaires

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !